Après huit ans, on constate que ces prévisions ne se produisent tout simplement pas. Néanmoins, il ne devrait cialis achat forum Alors que dautres noms de marques uniques sont commercialisés comme alternatives naturelles à Viagra, Cialis acheter cialis montreal Lhypertension artérielle pulmonaire est un problème rare des bronches, ce qui acheter cialis belgique Comme suite aux raisons de lostéoporose, les facteurs ou acheter cialis De plus, comme il est organique dappliquer cialis acheter forum Les médicaments universels ont fait des incursions vers viagra cialis acheter Noubliez pas deffectuer ce test sur tous vos sites Web tous les acheter cialis tadalafil Achetez Carisoma Alpha bloquants, tels que lalfuzosine acheter generique cialis Le dopage est un problème dans le cyclisme pour passer longtemps, il remonte vraiment au début du dernier millénaire. cialis achat Aussi, pourquoi les annonces sur lincontinence commencent-elles. Est-ce que quelquun dans la télévision est cialis achat securise

Pied Carré – Communiqué de presse (5 mars 2012)

ANNONCE D’UN ZONAGE INTÉRIMAIRE DANS LE MILE-END :

PIED CARRÉ SE RÉJOUIT DE LA DÉCISION DE L’ARRONDISSEMENT

Montréal, 5 mars 2012 – Pied Carré se réjouit de la décision de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal (voir communiqué de presse de l’Arrondissement) d’instaurer un zonage intérimaire dans le secteur Saint-Viateur Est (Mile End) : ces initiatives préliminaires contribueront à assurer et à conserver la mixité d’usages et de fonctions qui qualifie encore le secteur, incluant la présence des espaces de travail pour artistes, artisans et autres créateurs, celle des dernières manufactures de textiles, ainsi que l’implantation de petites entreprises innovatrices.

Une participation active de tous les groupes concernés aux consultations publiques qui auront lieu au cours des prochains mois permettra de raffiner et de préciser ces nouveaux règlements d’urbanisme afin d’assurer un respect mutuel des besoins et des potentiels des communautés locataires actuelles et éventuelles. Pied Carré encourage donc toute la communauté à investir ces plateformes de discussion collective afin de s’assurer que le quartier reflète les valeurs de mixité, de diversité, de durabilité et de responsabilité collective qui l’ont caractérisé jusqu’ici.

Les actions et les efforts de l’arrondissement pour conserver une mixité dans ce pôle d’emploi où la communauté créative est actuellement fragilisée par la spéculation immobilière est un geste important qui devrait, selon Pied Carré, servir d’exemple et d’inspiration aux autres paliers gouvernementaux concernés par cette situation. Ces initiatives de l’arrondissement sont un des premiers efforts déployés par les pouvoirs publics allant dans le sens d’une plus grande collaboration entre le milieu de l’urbanisme et celui de la culture et ce, dans le but de freiner la transformation homogène du quartier en édifices à bureaux de grandes superficies. Le développement de ces règlements constitue l’amorce d’une réflexion collective portant sur le rôle que peut jouer l’urbanisme dans la sauvegarde de la mixité (qui, comme l’espère Pied Carré, rimera avec équité) économique, sociale et culturelle, ainsi que dans la conservation des espaces de création dans les quartiers centraux d’une ville se définissant en tant que métropole culturelle.

Le secteur Saint-Viateur Est compte près de 450 000 pieds carrés occupés par plus de 800 artistes visuels, médiatiques, sonores, interdisciplinaires, designers, musiciens, artisans ou travailleurs culturels de petites entreprises et d’organismes à but non lucratif, ce qui en fait une des plus grandes concentrations géographiques d’artistes et de travailleurs culturels au Canada. Ces espaces de création sont des lieux de travail, lieux qui demeurent essentiels au déploiement des activités professionnelles de cette communauté et au maintien du dynamisme et du rayonnement artistique, créatif, culturel de Montréal, métropole culturelle, à l’échelle nationale et internationale.

La spéculation change toutefois très rapidement le visage de cet ancien secteur industriel que les artistes, depuis le tout début des années 2000, ont grandement contribué à revitaliser. À titre d’exemple, l’immeuble du 5455 avenue de Gaspé dont 30 % des occupants sont des artistes et des travailleurs culturels a été acheté pour 8 millions $ en 2008 et revendu pour 37,8 millions $ en juin 2011. Derrière ces façades de béton, la communauté créative actuelle ne peut lutter contre les vagues de spéculation immobilière engendrées et stigmatisées par le cachet artistique bâti et mis en place depuis plus de dix ans par la communauté de créateurs que nous représentons et défendons. Il est donc essentiel que des règlements d’urbanisme soient implantés afin de conserver la mixité d’un quartier et la richesse d’un écosystème créatif qui existe déjà et qui a été créé, à coups de lourds investissements personnels et collectifs, organiquement, sans planification, et – rappelons-le – sans intervention gouvernementale.

Pied Carré croit que le secteur Saint-Viateur Est possède un potentiel énorme pour mettre en place une multitude de solutions afin de sécuriser ces divers espaces de travail en partenariat avec la communauté créative, citoyenne et les différentes parties prenantes culturelles, communautaires, publiques et privées. Il est important de rappeler que toutes ces solutions  travaillent parallèlement et sont nécessaires à la sécurisation de la situation professionnelle de l’ensemble des créateurs occupant le secteur. Ces initiatives – projets d’acquisition, ententes à long terme avec des entreprises privées et des promoteurs implantés dans le secteur (regroupement par étage, baux de longue durée, etc.), modification de zonage, etc. – consolideront notre secteur en tant que foyer de création et de diffusion reflétant les besoins et les réalités de la communauté créative des plus diversifiées qu’est celle du Mile End.

Enfin, soulignons l’importance de la responsabilité sociale des grandes entreprises et des promoteurs dans le développement des différents quartiers de notre ville. Pi2 envisage avec enthousiasme la possibilité de raffiner et de repenser ensemble les règlements d’urbanisme proposés par l’arrondissement et de partager ses réflexions sur un avenir durable, créatif et socialement responsable pour le quartier. En espérant que cette initiative urbanistique innovatrice sache en inspirer de nouvelles, nous réitérons notre soutien à l’arrondissement.

+

Issu d’une mobilisation citoyenne, Pied Carré est un OBNL qui agit pour le maintien, la conservation et la bonification des espaces de création dans le secteur Saint-Viateur Est (Mile End). Fondé en janvier 2010, Pied Carré cherche à tisser des liens forts entre la communauté et les créateurs (artistes, musiciens, designers, artisans ou représentants d’ateliers collectifs, de petites entreprises et d’organismes du secteur créatif), et vise à freiner l’exode des artistes du quartier qu’ils ont fortement contribué à revitaliser. Avec son approche et son expérience du terrain, ses liens directs avec la communauté de créateurs du secteur Saint-Viateur Est, Pied Carré travaille d’arrache-pied et poursuit ses efforts avec les parties prenantes et les décideurs publics pour élaborer et faciliter la mise en place de solutions pour le maintien, la consolidation et le développement des espaces de création.

Pour informations :

Raphaëlle Aubin, coordonnatrice de Pied Carré

www.regroupementpi2.org

regroupementpi2@gmail.com

438.879.4970

Cet article a été publié dans Actualité. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.